Machiko Takahashi et Clément Magneau Poésie française et flûte intermezzo

Le jeudi 11 juillet 2019, Keizersgracht 529

Flûte et roses, nature morte de Qiang Huang

Très belle soirée pour fêter la fin de cette longue et riche saison des événements de L'Échappée Belle.

Clément Magneau nous a donc fait partager sa passion pour la poésie française en nous disant, de sa diction parfaite et de sa voix chaleureuse, ses poèmes favoris, de Michel Houellebecq, Robert Desnos, Jean Follain, Valery Larbaud. Beaucoup ont découvert cette poésie française et notamment celle de Michel Houllebecq plus connu comme romancier que comme poète. Clément Magneau a su, par son intelligence du texte, nous faire comprendre et ressentir le charme et parfois la puissance de ces poèmes, prenant grand soin, avant sa lecture, de nous en présenter les auteurs.

Machiko Takahashi, flutiste de renommée internationale, a interprété plusieurs pièces pour flûte seule et en particulier, Syrinx de Debussy, une difficile partition très représentative de la musique française du début du XIXième siècle. Machiko Takahashi a lu également, après nous en avoir d'abord expliqué le sens et leur importance dans la littérature japonaise, des "Haïkus", ces courts poèmes japonais célbrant la nature et la précarité des choses. Enfin, à la demande générale, en bis, Machiko Takahashi a joué une charmante et douce berceuse japonaise. La soirée s'est prolongée jusque sur le "stoop" de la maison et sur le Keizersgracht, toutes et tous souhaitant prolonger le plus possible le charme de cette belle soirée.